Revenir à l'accueil

UNE : Artic Race: battu au sprint par August Jensen, Dylan Teuns reste leader

 
 
Les rubriques du journal
L'article complet
Les outils de personnalisation d'affichage
Les liens utiles sur l'accessibilité
 

UNE

 

Actu

 

Sports

 

Régions

 

Medias

 

Buzz

 

Conso

 

Lifestyle - People

 

Retour aux articles

 
Retour au sommaire de la page
Page d'accueilUNE
 

Artic Race: battu au sprint par August Jensen, Dylan Teuns reste leader

La série des victoires s'est (momentanément?) interrompue pour Dylan Teuns.

Le Belge, qui venait de gagner six fois en moins de trois semaines, a été battu de quelques centimètres à l'arrivée de la 3e étape de l'Artic Race of Norway (2.HC), courue entre Lyngseidet et Finnvikdalen.

Une étape animée par une longue échappée de huit puis quatre hommes dont les deux Wallons Sébastien Delfosse et Boris Vallée, repris à quelques kilomètres du but. Dans la montée finale (5km à 4,9%), Teuns, qui n'avait plus que le seul Amaël Moinard comme équipier, a lancé le sprint aux 500 mètres, mais le coureur de BMC s'est fait déborder sur la fin par le Norvégien August Jensen, ancien champion de son pays chez les espoirs, en 2012.

Au classement général, le coureur de la formation continentale Team Coop menace désormais Teuns, puisqu'il n'est plus qu'à trois secondes du Belge. L'épreuve se termine ce dimanche par une étape accidentée tracée autour de Tromsoe où les bonifications accodrées à l'arrivée et lors des trois sprints intermédiaires devraient décider du vainqueur final.


L'équipe Wanty-Groupe Gobert touchée par un virus

L'équipe Wanty-Groupe Gobert, invitée sur le Tour de France 2017, a été touchée par un virus avant l'entame de la 3e étape de l'Arctic Race (2.BC) en Norvège samedi. "Tom Devriendt et Brecht Dhaene n'ont pas pris le départ en raison de problèmes à l'estomac. Robin Stenuit a lui dû abandonner pendant l'étape", a fait savoir la formation belge samedi.

L'Italien Andrea Pasqualon, deuxième du classement général après deux étapes à deux secondes derrière le leader Dylan Teuns, n'a lui aussi pas été épargné par ce virus. Le coureur de la Wanty a concédé 3:40 de retard sur le vainqueur de la 3e étape, le Norvégien Alexander Kristoff.

"Andrea Pasqualon a démarré cette étape avec l'idée de défendre sa place au classement général. En manque d'énergie, il a dû lâcher prise avec le groupe de tête à trois kilomètres du terme", a expliqué le directeur sportif Jean-Marc Rossignon dans un communiqué diffusé par l'équipe Wanty-Groupe Gobert. "Ce virus a fortement impacté notre équipe qui a été réduite de moitié. Nous étions incapables de défendre le classement de Pasqualon. Si Pasqualon parvient à bien récupérer d'ici dimanche, nous essaierons de jouer la victoire d'étape".

 
 

 
Retour au début de la page
 

Outils

 
Modifier la taille des polices
 
Modifier le contraste
Retour au sommaire de la page
 

Liens utiles

Accessoires
Belgique
Chiens guides
Divers
Informations
Jeunesse
Social
Transports
Retour au sommaire de la page