Revenir à l'accueil

UNE : Le prix de l'électricité en hausse en Belgique, mais en baisse chez nos voisins

 
 
Les rubriques du journal
L'article complet
Les outils de personnalisation d'affichage
Les liens utiles sur l'accessibilité
 

UNE

 

Actu

 

Sports

 

Régions

 

Medias

 

Buzz

 

Conso

 

Lifestyle - People

 

Retour aux articles

 
Retour au sommaire de la page
Page d'accueilUNE
 

Le prix de l'électricité en hausse en Belgique, mais en baisse chez nos voisins

En juin 2017, le prix moyen de l'électricité pour les particuliers était de 56,46 euros/MWh contre 60,80 euros/MWh dans les pays voisins. 

La Belgique connaît une hausse des prix là où nos voisins enregistrent une baisse. En juin 2016, le prix moyen de l'électricité pour les particuliers était en effet de 51,87 euros/MWh en Belgique contre 62,09 euros/MWh dans les pays voisins, relève la Commission de Régulation de l'Électricité et du Gaz. En juin 2017, le prix de l'électricité en Belgique pour les clients résidentiels était inférieur de 7,14% à la moyenne des pays voisins (Allemagne, France, Pays-Bas), constate la Creg dans son rapport annuel sur le mécanisme du filet de sécurité. L'écart, qui était de 16,5% un an plus tôt, se réduit.

Pour les PME, le prix de l'électricité est désormais supérieur de 0,06%: 55,33 euros/MWh en Belgique par rapport à 55,30 euros/MWh chez nos voisins. L'année dernière, le prix était 13,74% inférieur, soit 50,74 euros/MWh par rapport à 58,82 euros/MWh.

Pour le gaz, le prix est supérieur de 7,01% à la moyenne des pays voisins pour les clients résidentiels belges (26,50 euros/MWh par rapport à 24,76 euros/MWh) et de 3,65% pour les PME (26,06 euros/MWh par rapport à 25,15 euros/MWh). L'année dernière, il était inférieur de 10,1% à la moyenne des pays voisins pour les clients résidentiels (22,85 euros/MWh par rapport à 25,42 euros/MWh) et de 7,01% pour les PME (22,34 euros/MWh contre 24,03 euros/MWh).

Le prix total est déterminé non seulement par la composante énergétique pure, mais aussi par des composantes propres au marché régulé, à savoir les tarifs de réseau, les prélèvements et la TVA, explique la Creg. Depuis 2013, le prix total de l'électricité a augmenté, relève le régulateur, en dépit d'une baisse de la composante énergétique pur. Le prix total du gaz naturel a par contre diminué.

Pour le régulateur fédéral du secteur énergétique, ces constatations montrent dans tous les cas que le suivi et le monitoring des prix restent nécessaires à l'avenir. La Creg envisage dés lors de poursuivre ce monitoring dans le futur, au-delà de la fin programmée du mécanisme le 31 décembre.

Le mécanisme du filet de sécurité a pour principal objectif de ramener les prix de l'énergie, tant pour les clients résidentiels que pour les petites et moyennes entreprises (PME), dans la moyenne des pays voisins. La Creg plaide dès lors pour qu'à la date de fin prévue du mécanisme du filet de sécurité les dispositions des arrêtés royaux du 21 décembre 2012 soient maintenues ou intégrées dans les lois gaz et électricité.

 
 

 
Retour au début de la page
 

Outils

 
Modifier la taille des polices
 
Modifier le contraste
Retour au sommaire de la page
 

Liens utiles

Accessoires
Belgique
Chiens guides
Divers
Informations
Jeunesse
Social
Transports
Retour au sommaire de la page