Revenir à l'accueil

UNE : Tariq Ramadan porte plainte contre la Belge qui l'a accusé de violences sexuelles

 
 
Les rubriques du journal
L'article complet
Les outils de personnalisation d'affichage
Les liens utiles sur l'accessibilité
 

UNE

 

Actu

 

Sports

 

Régions

 

Medias

 

Buzz

 

Conso

 

Lifestyle - People

 

Retour aux articles

 
Retour au sommaire de la page
Page d'accueilUNE
 

Tariq Ramadan porte plainte contre la Belge qui l'a accusé de violences sexuelles

L'islamologue suisse Tariq Ramadan va porter plainte pour calomnie, diffamation et dénonciation calomnieuse contre la Belge qui a raconté, le 31 octobre dernier dans le journal télévisé de la RTBF, avoir subi des violences sexuelles de sa part. 

"Il s'agit d'allégations mensongères qu'il dément catégoriquement et qui ne sont destinées qu'à le salir et à lui porter préjudice", a déclaré mardi son avocat en Belgique, Me Wajdi Khalifa. Fin octobre, alors que les révélations contre le producteur de cinéma américain Harvey Weinstein libéraient partout dans le monde la parole des victimes de harcèlement sexuel, deux femmes ont porté plainte en France pour viol contre l'islamologue et théologien suisse controversé Tariq Ramadan. En retour, ce dernier a dénoncé une campagne de calomnie et porté plainte pour subordination de témoin.

M. Ramadan a aussi déjà annoncé qu'il porterait plainte pour calomnie après des accusations d'abus sexuels sur des mineures publiées par un journal suisse. Ce mardi, son avocat a fait savoir qu'il déposerait également une plainte en Belgique contre X, à savoir la femme qui a témoigné anonymement dans le journal télévisé de la RTBF avoir subi des violences sexuelles et des menaces de la part du célèbre conférencier musulman.

"Il s'agit d'allégations mensongères qu'il dément catégoriquement et qui ne sont destinées qu'à le salir et à lui porter préjudice. Il s'agit d'une atteinte intolérable qui est faite à son honneur et à sa réputation", affirme son conseil, Me Wajdi Khalifa.

Depuis les accusations contre lui, Tariq Ramadan a été, "d'un commun accord", mis en congé de l'université d'Oxford, où il enseigne.

Cet homme de 55 ans, petit-fils du fondateur de la confrérie égyptienne islamiste des Frères musulmans, se réclame d'un islam européen. Il est populaire auprès d'une frange conservatrice des musulmans mais est aussi très contesté, certains lui reprochant de masquer son fondamentalisme religieux sous un discours moderniste.

 
 

 
Retour au début de la page
 

Outils

 
Modifier la taille des polices
 
Modifier le contraste
Retour au sommaire de la page
 

Liens utiles

Accessoires
Belgique
Chiens guides
Divers
Informations
Jeunesse
Social
Transports
Retour au sommaire de la page