Revenir à l'accueil

UNE : Pas de chiffrage gouvernemental de la construction d'une nouvelle centrale nucléaire

 
 
Les rubriques du journal
L'article complet
Les outils de personnalisation d'affichage
Les liens utiles sur l'accessibilité
 

UNE

 

Actu

 

Sports

 

Régions

 

Medias

 

Buzz

 

Conso

 

Lifestyle - People

 

Retour aux articles

 
Retour au sommaire de la page
Page d'accueilUNE
 

Pas de chiffrage gouvernemental de la construction d'une nouvelle centrale nucléaire

"Le chiffrage de la construction d'une nouvelle centrale nucléaire ne sera pas présenté au comité ministériel restreint", a indiqué vendredi la ministre fédérale de l'Energie Marie Christine Marghem, rappelant le mandat que lui a conféré le kern, un chiffrage basé sur l'accord de gouvernement prévoyant la sortie du nucléaire en 2025, la sécurité d'approvisionnement, la sécurité tout court et les accords de Paris. 

"Le scénario de la construction d'une nouvelle centrale nucléaire en 2040 est purement théorique, il s'agit d'un point de comparaison", a dit Mme Marghem alors que La Libre a révélé jeudi que le chiffrage d'un tel scénario sera réalisé par le professeur Johan Albrecht de l'université de Gand et le Bureau du plan, chargés d'une étude par le gouvernement fédéral.

"Il n'est pas question de sortir du cadre de l'accord de gouvernement", a pour sa part indiqué le premier ministre Charles Michel, rappelant également les quatre critères retenus par l'exécutif en vue de définir la politique énergétique de demain avec les Régions et les acteurs socio-économiques.


Dans son programme électoral de 2014, la N-VA défendait l'idée de la construction d'une nouvelle centrale nucléaire. Vendredi, personne n'a défendu cette hypothèse à l'issue de la réunion du gouvernement.

 
 

 
Retour au début de la page
 

Outils

 
Modifier la taille des polices
 
Modifier le contraste
Retour au sommaire de la page
 

Liens utiles

Accessoires
Belgique
Chiens guides
Divers
Informations
Jeunesse
Social
Transports
Retour au sommaire de la page