Revenir à l'accueil

UNE : Vanhaezebrouck: "Le Standard ne parle que d'Anderlecht"

 
 
Les rubriques du journal
L'article complet
Les outils de personnalisation d'affichage
Les liens utiles sur l'accessibilité
 

UNE

 

Actu

 

Sports

 

Régions

 

Medias

 

Buzz

 

Conso

 

Lifestyle - People

 

Retour aux articles

 
Retour au sommaire de la page
Page d'accueilUNE
 

Vanhaezebrouck: "Le Standard ne parle que d'Anderlecht"

Selon Vanhaezebrouck, Bruges reste le grand favori pour le titre : "Cela peut être fini la semaine prochaine"Selon Vanhaezebrouck, Bruges reste le grand favori pour le titre : "Cela peut être fini la semaine prochaine"

Hein Vanhaezebrouck a soigné le spectacle à sa conférence de presse. Voici son best of.

Le titre : "Les Brugeois ne doivent pas s'inquiéter. Ils jouent deux fois chez eux et ont chaque fois trois jours de repos. Si Bruges obtient un six sur six et si Anderlecht et Gand perdent des points, c'est fini après cette semaine. Anderlecht est à nouveau deuxième; c'est le but principal. Bruges est le grand favori pour le titre. Ne plânons pas et ne nous excitons pas. Ce serait un miracle si on garde cet écart d'ici une semaine. Bruges un peu nerveux ? Ce n'est pas plus mal pour les Blauw en Zwart . Nous devons récupérer quatre points sur Bruges, pas trois. On doit gagner des matches en déplacement, y compris à Bruges. Anderlecht l'a déjà fait dans le passé, mais c'est difficile."

Standard - Anderlecht : "Le Standard est doublement motivé pour le match contre nous. Après le match contre Gand, les Liégeois ne parlaient que de cela. Leurs supporters nous attendent de pied ferme."

La fatigue : "Notre plus gros problème : nous n'avons pas un grand noyau. Et nous avons deux matches de suite après seulement deux jours de repos. C'est trop peu. Nous ne sommes pas gâtés par le calendrier."

Ses hommes du match : "Dendoncker était super fort, le jour de son anniversaire. On a vu qu'il avait un an de plus (Rires). Sa était très fort, Obradovic aussi. Et Saelemaekers devient un phénomène. Markovic monte en puissance. Et Teo a énormément travaillé. On a fait de bons matches en Coupe d'Europe, mais les joueurs n'ont jamais exécuté les consignes comme ce dimanche. Nous avons eu beaucoup d'occasions et aurions dû tuer le match plus tôt. Les joueurs qui ont remplacé les absents ont montré qu'ils méritent de porter le maillot d'Anderlecht."


 
 

 
Retour au début de la page
 

Outils

 
Modifier la taille des polices
 
Modifier le contraste
Retour au sommaire de la page
 

Liens utiles

Accessoires
Belgique
Chiens guides
Divers
Informations
Jeunesse
Social
Transports
Retour au sommaire de la page