Revenir à l'accueil

UNE : Redevance pour les écrans géants: CDH, MR et PS vont interpeller le ministre Marcourt en urgence

 
 
Les rubriques du journal
L'article complet
Les outils de personnalisation d'affichage
Les liens utiles sur l'accessibilité
 

UNE

 

Actu

 

Sports

 

Régions

 

Medias

 

Buzz

 

Conso

 

Lifestyle - People

 

Retour aux articles

 
Retour au sommaire de la page
Page d'accueilUNE
 

Redevance pour les écrans géants: CDH, MR et PS vont interpeller le ministre Marcourt en urgence

Une résolution sera déposée et votée ce mercredi soir au parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles.

Le bourgmestre de Neufchâteau, Dimitri Fourny (CDH), a fait voter une motion lors du dernier Conseil communal concernant l'exonération des droits de diffusion de la Coupe du Monde sur écran géant dans sa ville. Il a ensuite invité toutes les communes wallonnes à rejoindre cette motion pour que les collectivités locales et le secteur associatif diffusent gratuitement les matchs sur écrans géants. Il est prévu actuellement qu'ils rétribuent la RTBF détentrice des droits du Mondial en Russie.

Depuis l'appel lancé par le député régional wallon et de la Communauté française, de nombreuses communes l'ont rejoint. Et même mieux, le texte de la motion a été copié-collé et fera l'objet d'une résolution au Parlement. Le but est de soumettre une proposition visant l'exonération des droits de diffusion à la RTBF pour la Coupe du Monde 2018 de la FIFA.

"Le texte de la motion va devenir une résolution qui sera déposé et signée par le CDH, le MR et le PS. Elle sera ensuite votée ce soir au Parlement Wallonie-Bruxelles en fin de pleinière. L'objectif est également d'interpeller le ministre Marcourt pour qu'il intervienne. Un service public doit rester un service pour le public, c'est pour cela qu'il n'est pas normal que la RTBF réclame de l'argent pour la diffusion des matches de la Coupe du Monde. Je me rejouis que l'appel ait été entendu. C'est désormais une résolution au Parlement et ce n'est pas rien. Il y a de fortes chances pour qu'il y ait une unanimité au Parlement", explique Dimitri Fourny qui a porté la thématique.

La résolution a été déposée par le groupe MR : « En organisant de grands rassemblements autour des matchs des Diables Rouges, les communes n'ont pas pour but de s'enrichir, mais ont simplement la volonté de renforcer le vivre ensemble de façon conviviale et festive. Outre que les communes devront déjà supporter certains frais liés à la sécurité, elles dépendront également des aléas de la météo. En effet, comment les communes pourraient-elles payer des droits à la RTBF si, le jour du match, une météo capricieuse annihile la motivation des supporters de rejoindre l'écran géant ? ».

Pour rappel, pour diffuser les matches de la Coupe du Monde, les organisateurs doivent au préalable en faire la demande à la RTBF un mois et demi à l'avance, sauf pour les bars et les restaurants ainsi que pour tous les événements déjà existants, récurrents, planifiés de longue date. En revanche, pour les cas de figure liés aux événements publics développés spécialement autour des matches, deux catégories se distinguent.

Premièrement, dans le cas où des événements accueillent moins de 300 personnes (comme les clubs sportifs, ou les comités des fêtes) les organisateurs devront s'acquitter, avant la date de diffusion, d'un forfait minimum de 150 euros (hors TVA) par jour de retransmission.

Secondement, pour les événements publics majeurs et rassemblant plus de 300 personnes, le calcul se fera sur base de la capacité d'accueil du lieu, du caractère payant ou non de l'entrée et enfin du nombre de jours de diffusion. En moyenne, cela reviendra entre 1? et 1,50? par participant et par jour. Tout en sachant qu'il ne peut y avoir qu'un seul événement diffusé sur écran géant, officiellement soutenu par les autorités communales, par agglomération, ville ou commune.

Pour la RTBF, il s'agit de limiter le nombre d'écrans géants afin de maintenir ses recettes publicitaires car elles sont proportionnelles à l'audience réalisée par les chaînes. La RTBF précise aussi qu'elle doit être associée, à travers ses marques, comme coorganisateur de l'événement, à côté de l'organisateur.

La RTBF avait d'ailleurs déjà réagi à la polémaique, il y a une semaine en indiquant que : "La RTBF reconnaît pleinement le côté fédérateur et populaire" des retransmissions sur écrans géants, qu'elle encourage. Elle a cependant le droit de monétiser leur autorisation, conformément aux recommandations de la Fifa".
 
 

 
Retour au début de la page
 

Outils

 
Modifier la taille des polices
 
Modifier le contraste
Retour au sommaire de la page
 

Liens utiles

Accessoires
Belgique
Chiens guides
Divers
Informations
Jeunesse
Social
Transports
Retour au sommaire de la page