Revenir à l'accueil

UNE : La gaffe de la justice qui mène à... trois libérations !

 
 
Les rubriques du journal
L'article complet
Les outils de personnalisation d'affichage
Les liens utiles sur l'accessibilité
 

UNE

 

Actu

 

Sports

 

Régions

 

Medias

 

Buzz

 

Conso

 

Lifestyle - People

 

Retour aux articles

 
Retour au sommaire de la page
Page d'accueilUNE
 

La gaffe de la justice qui mène à... trois libérations !

Le pénaliste O. Martins parvient à libérer trois personnes... parce qu'elles ne parlaient pas le néerlandais !

C'est justement pour sa réputation d'avocat procédurier que beaucoup d'enquêteurs redoutent Olivier Martins. Mais cela n'a pas dissuadé, ce mardi, un policier de Dilbeek d'auditionner en néerlandais un présumé trafiquant de stupéfiants alors que le pénaliste lui répétait qu'il n'en avait pas le droit.

Cet article fait partie de l'offre réservée aux abonnés.

Nous n'offrons malheureusement pas la possibilité de visualiser les articles réservés aux abonnés dans cette application. Veuillez nous en excuser.

 
 

 
Retour au début de la page
 

Outils

 
Modifier la taille des polices
 
Modifier le contraste
Retour au sommaire de la page
 

Liens utiles

Accessoires
Belgique
Chiens guides
Divers
Informations
Jeunesse
Social
Transports
Retour au sommaire de la page