Revenir à l'accueil

UNE : La justice suisse suspend un haut magistrat enquêtant sur la Fifa

 
 
Les rubriques du journal
L'article complet
Les outils de personnalisation d'affichage
Les liens utiles sur l'accessibilité
 

UNE

 

Actu

 

Sports

 

Régions

 

Medias

 

Buzz

 

Conso

 

Lifestyle - People

 

Retour aux articles

 
Retour au sommaire de la page
Page d'accueilUNE

Interruption de service

Chère lectrice, Cher lecteur,

Nous vous informons que La DH mettra fin prochainement à son site Web "accessible.dhnet.be". Certains d'entre vous nous font confiance depuis de nombreuses années en consultant le contenu du site sur cette application accessible aux malvoyants. Nous vous remercions chaleureusment ! Nous souhaitons désormais continuer à vous servir directement sur notre site Web DHNet.be

Nous vous remercions pour la confiance que vous nous avez témoignée durant ces nombreuses années.

L'équipe de La DH.

La justice suisse suspend un haut magistrat enquêtant sur la Fifa

Le parquet suisse a indiqué vendredi avoir suspendu le procureur fédéral en charge des affaires économiques, Olivier Thormann, une décision prise en rapport "avec les (...) enquêtes sur le football et la Fifa".

Dans un communiqué, le Ministère public de la Confédération (MPC, parquet) souligne "expressément que les informations sur lesquelles cette décision se base sont sans aucun rapport avec les deux rencontres bilatérales entre les dirigeants du MPC et de la Fifa dont il a été fait état à la suite de la publication de ce que l'on nomme les +Football Leaks+ le 2 novembre".

Le MPC explique avoir reçu à la fin septembre des "informations concernant des griefs" contre son chef de la division criminalité économique, Olivier Thormann, désormais suspendu "provisoirement de toutes ses fonctions jusqu'à nouvel ordre".

Le MPC n'a en revanche pas précisé sur quelles enquêtes le procureur travaillait ou avait travaillé exactement.

Afin de clarifier la situation, le parquet a demandé à l'autorité de surveillance du MPC de désigner un "procureur extraordinaire". Celui-ci sera l'ancien procureur zurichois Ulrich Weder, a indiqué le président de l'Autorité de surveillance du MPC, Niklaus Oberholzer, à l'agence suisse ATS.

Une procédure habituelle, selon lui. "Nous recourons à un procureur extraordinaire si des éclaircissements sont nécessaires, ou s'il peut éventuellement y avoir infraction pénale", a précisé M. Oberholzer. L'ouverture d'une éventuelle procédure dépendra du procureur extraordinaire.

 
 

 
Retour au début de la page
 

Outils

 
Modifier la taille des polices
 
Modifier le contraste
Retour au sommaire de la page
 

Liens utiles

Accessoires
Belgique
Chiens guides
Divers
Informations
Jeunesse
Social
Transports
Retour au sommaire de la page