Revenir à l'accueil

UNE : Christophe Dechavanne se fait cambrioler mais reçoit une aide inopinée!

 
 
Les rubriques du journal
L'article complet
Les outils de personnalisation d'affichage
Les liens utiles sur l'accessibilité
 

UNE

 

Actu

 

Sports

 

Régions

 

Medias

 

Buzz

 

Conso

 

Lifestyle - People

 

Retour aux articles

 
Retour au sommaire de la page
Page d'accueilUNE

Interruption de service

Chère lectrice, Cher lecteur,

Nous vous informons que La DH mettra fin prochainement à son site Web "accessible.dhnet.be". Certains d'entre vous nous font confiance depuis de nombreuses années en consultant le contenu du site sur cette application accessible aux malvoyants. Nous vous remercions chaleureusment ! Nous souhaitons désormais continuer à vous servir directement sur notre site Web DHNet.be

Nous vous remercions pour la confiance que vous nous avez témoignée durant ces nombreuses années.

L'équipe de La DH.

Christophe Dechavanne se fait cambrioler mais reçoit une aide inopinée!

Des cambrioleurs se sont introduits chez l'ex-animateur vedette de TF1. 

Christophe Dechavanne a évité le pire! Ce mercredi, des malfrats ont réussi à pénétrer son domicile parisien, s'emparant du coffre-fort de l'animateur contenant pas moins de 10.000 euros en espèces ainsi que des montres de grande valeur. 

Mais si le cambriolage avait tout pour réussir, c'était sans compter sur l'intervention de la gardienne de l'immeuble. En effet, au moment de prendre la fuite dans la cage d'escaliers, la concierge a arrêté net les malfaiteurs charégs de leur butin. Celle-ci a réussi à leur faire prendre la fuite, les forçant à abandonner derrière eux les quelque 10.000 euros qu'ils avaient collectés. 

Une mésaventure qui finit bien donc pour Christophe Dechavanne qui était absent au moment des faits. 
 
 

 
Retour au début de la page
 

Outils

 
Modifier la taille des polices
 
Modifier le contraste
Retour au sommaire de la page
 

Liens utiles

Accessoires
Belgique
Chiens guides
Divers
Informations
Jeunesse
Social
Transports
Retour au sommaire de la page